Coucher de soleil depuis mon salon hier soir. Les cieux de ce mois de septembre sont magnifiques. Je me régale aussi le matin avec les levers de soleil depuis ma cuisine.

La reprise s’est bien passée, j’avance dans mon travail tranquillement car on est pas trop débordés ces temps-ci…du coup il y pas mal de laisser-aller chez les collègues, ça glandouille, papote sur sa petite vie, commère, parle fort voire crie en faisant des blagues, je trouve celà très déplacé vis à vis des usagers que nous accueillons même s’ils sont peu nombreux. Bref comme d’habitude, c’est très  agaçant d’autant qu’après 13 ans j’ai fait le tour du poste et fais mes activités mécaniquement. 

Toutefous j’ai plein d’avantages : je travaille 3, 5 jours, les usagers accueillis sont très très variés en personnalité, culture, histoires de vie et c’est très enrichissant humainement, je suis à 20 mn de chez moi (non négligeable en région parisienne), malgré des salaires bas dans ma profession mon ancienneté fait que mon revenu est correct, je peux voyager régulièrement…Tout celà compense largement l’hystérie et la bêtise !

Et puis il y a ma super collègue ! On a papoté plus d’une heure au café  hier matin, on était toutes contentes de se retrouver. Elle m’a ramené  un magnifique tirage photo de Cap Cod, d’un photographe du coin, il est magnifique et celà me donne des idées d’exploitation de mes photos. J’étais très touchée de son attention.

Hier soir j’étais épuisée, contre-coup de ce week-end polonais et du rdv gynéco d’hier que j’appréhendais beaucoup. Je relâche… J’ai crocheté à fond, manipuler ma laine mohair m’a beaucoup apaisée. J’aime tellement faire ces foulards en mohair que je songe à peut-être en metre en vente…bref j’ai plein de projets en ce moment autour de mes activités créatives, de mes voyages, je rêve d’allier les deux pour en faire quelque chose, partager plus, autrement, je sens que des choses mijotent, il faut que j’ose et surtout que je me fasse confiance…

Cet après-midi, petit bonheur que j’avais anticipé depuis plus  d’un mois, mis à mon budget de ce mis de septembre et qui tombe à pic (faut dire que j’avais anticipé cette fatigue de fin de mois de rentrée) : un massage californien par mon esthéticienne favorite aux doigts de fée….mon corps et ma tête vont apprécier….et si j’arrive à avoir un rdv, je passerai chez le coiffeur faire dégrader un peu et surtout désépaissir mes cheveux. Je les laisse repousser mais ils sont si épais que ça ne ressemble plus à rien….

Allez, j’ai du boulot, tout de même ! Bon mercredi !