…Et je suis bien bien fatiguée…le rhume est en voie de disparition mais la fatigue est bien là. Après le départ des hommes pour les pistes ce matin, j’ai pris le temps d’une bonne douche avec shampooing  (quel galère, j’avais emporté juste des shampooing pris dans des hôtels, pas de conditioner, impossible de  rincer mes cheveux si épais et 20 mn à les démêler, grrr), crémage de corps, épilation sourcils…j’ai attendu que sèchent mes cheveux (pas de sèche-cheveux) avant de sortir, en remplissant mon cahier de voyage.

Je suis enfin sortie. Il faisait un beau ciel bleu donc j’ai revu mes plans. Pas de musée mais une grande marche. Je ne me sentais de toute façon pas d’humeur à faire un musée (pas envie de voir du monde, de me concentrer, la fatigue est bien là…). Donc hop direction le Vingeland Park non loin de l’apart. Un grand parc où sont exposées les sculptures de Vingeland, artiste norvégien connu (que je ne connaissais pas). Très beau avec la neige et le ciel bleu, çà m’a fait du bien de marcher dans cette bonne ambiance, les familles de sortie, les chiens qui se défoulent, les joggeurs (j’avais envie de faire un footing mais il faut des chaussures spéciales et une tenue sportive bien chaude, je n’ai pas tout çà). C’était bien de marcher dans la neige qui crissait sous mes pas. 


En ressortant du parc j’ai commencé à marcher vers le centre ville, me disant que j’allais faire une dernière balade en ville pour voir l’ambiance du dimanche (en reprend l’avion demain matin). J’ai eu un petit creux et fait une pause dans un Espresso House.

Cappuccino et cheese-cake Hasselnüt. Bouh écoeurant, pas pu finir. Çà m’a fait mon repas de midi.

J’ai pris le temps de siroter mon cappucino en regardant les passants par la vitre. Pas du tout la même ambiance que la veille dans la rue. J’étais bien tranquille avec accès internet donc j’ai pu vous lire, faire le tour de mes blogs préférés. En écoutant la BO de Blanche-Neige et les 7 nains qui passait dans l’établissement, doux moment. En ressortant je me sentais bien fatiguée et j’avais bien froid, à claquer des dents.

J’ai décidé de finir la journée à l’appartement, sur le canapé sous un plaid avec du thé et mon polar du moment et j’ai passé une excellente après-midi. Les hommes sont rentrés du ski vers 16h et le husband est ressorti faire un footing (lui il a le matériel). Il a fait une petite reconnaissance de terrain car il revient en mai courir l’Ecotrail d’Oslo…

Allez zou je dois me lever pour préparer les valises et composer un repas avec les restes. Encore une fois je ne vais pas faire long feu ce soir…

Belle soirée !