J’essaie de rattraper mes chroniques de lecture en retard, vous risquez d’être un peu inondés d’avis de lecture…

Je vais parler aujourd’hui de ma toute première lecture d’uchronie, un genre qui a assez été decrié (« on ne refait pas l’histoire », toussa toussa…) mais je voulais me faire ma propre opinion.  Alors j’ai débuté la trilogie « Lebenstunnel » d’Oxanna Hope dont j’avais beaucoup entendu parler en bien par les booktubeuses que je suis. 

Et j’ai vraiment apprécié ce tome 1, « Allégeance ». Je l’ai lu d’une traite le week-end dernier, bien calée dans mon canapé et mes coussins.

200 ans après la victoire d’Hitler, en 2145 donc, la jeune Krista mène une vie bien rangée, à Germania. 

Dans ce monde où il n’y a de place que pour les personnes aux cheveux blonds comme les blés et aux yeux d’un bleu bien spécifique, tout geste, toute posture, tenue, pensée, est contrôlé. L’armée sillone en permanence les rues. 

Le rôle attribué à chacun dans la société est fonction de l’intelligence, des performances physiques, de la notoriété de la famille et de sa « bien-pensance ». Une dictature bien sympathique, quoi…brrr…

Krista, pas assez douée pour les études, a été placée comme aide-soignante dans une maternité. Elle assiste tous les jours à l’horrible sélection qui s’opère dans ce type d’établissement. Elle attend qu’on lui attribue un mari qui lui corresponde. Après que le couple aura donné ses deux premiers enfants à l’état, ils pourront fonder leur propre famille…re-brrr…

Malgré une éducation rigide où toute marque de tendresse, toute émotion est bânie, Krista, très sensible, s’interroge parfois…

En sortant du travail un soir, alors qu’elle se dépêche de rentrer chez elle avant le couvre-feu, elle rencontre dans la rue une jeune fille visiblement en panique, très enceinte, qui cherche à entrer dans une bouche d’égoût mais ne parvient pas à soulever la plaque.

Krista va lui porter secours et se retrouver emportée dans les profondeurs de la terre, auprès d’une communauté aux couleurs de cheveux et d’yeux inconnus qui l’effraient. Jamais elle n’aurait imaginé la présence d’un tel peuple sous Germania. Habituée à son confort, elle va se retrouver ennemie de ce peuple et être emprisonnée dans des conditions très précaires.

Prise dans un tourbillon d’évènements, Krista va peu à peu voir toutes ses convictions s’ébranler. Devenue traître à sa patrie car ayant disparu des radars, les circonstances font qu’elle se ralliera peu à peu à cet étrange peuple et à sa cause.

C’est une lecture vraiment palpitante, on est projetés dans un monde très étrange et vraiment bien construit. La plume d’Oxanna Hope est vraiment agréable à lire. 

Le phénomène de prise de conscience de l’oppression, des injustices et de la manipulation est décrit de façon fine et la manière dont sont abordées les notions de fraternités et de résistance bien intéressantes. 

La fin est stupéfiante et donne envie d’ouvrir immédiatement le tome 2, que je dois d’ailleurs commander, tant pis pour mon budget…

Bon jeudi !