Photo d’un intérieur typique suédois des années 60, prise au Skansen Museum de Stockholm le mois dernier. Totalement vintage, j’adore. Je l’ai ressortie pour illustrer cet article du jour que j’écris sur un coup de tête en écoutant la fin d’une superbe émission de France Culture. Hop, totale impro.

Ce mercredi donc, je suis en récup car j’ai dû aller travailler lundi. 

Je me suis adonnée ce matin à un de mes riruels domestiques favoris : faire le ménage en écoutant l’excellente émission d’Adèle Van Reth, les « chemins de la philosophie », sur France Culture, ma chaîne radio chouchou où j’apprends plein de trucs, où les infos sont neutres et où y a pas de pub. Perle rare donc mais je referme la parenthèse.

Ce matin donc sur FC, rediffusion d’une émission de décembre 2017, intitulée « Ode à la fatigue », où le philosophe Eric Fiat nous parle merveilleusement bien de la fatigue : la bonne fatigue, la mauvaise, l’acceptable, celle que l’on  doit rechercher, l’inacceptable que l’on doit éviter si l’on peut ou en tout cas à laquelle on ne doit surtout pas s’habituer,  mais aussi la distinction fatigue / paresse. 

Le tout de façon très claire, pertinente et passionnante, avec plein d’exemples dans notre vie contemporaine mais aussi des exemples issus de la littérature (Sartre, La Fontaine, Camus) ou du cinéma. 

Voilà, il fallait que je partage car c’est vraiment une émission très enrichissante, qui fait beaucoup réfléchir sur soi et le monde dans lequel on vit, sur les préjugés, aussi.

Voici le lien vers le Podcast de l’émission : 

https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/la-fatigue-34-ode-a-la-fatigue

Vous me direz ce que vous en avez pensé si jamais vous l’écoutez ?

A ce que j’ai compris, l’auteur a sorti un livre sur le thème, je vais tâcher de le trouver car je vois des liens directs avec mon travail ou de vagues projets.

L’émission fait partie d’un cycle de 5 émissions sur le thème de la fatigue rediffusés cette semaine, je vais essayer de les écouter en podcast. En allant marcher ce week-end, tiens. Super programme, j’ai hâte.

Pour l’heure, je vais profiter de cette journée liberée pour faire un peu de japonais en regardant mon linge sécher dehors, et après le repas j’irai bien faire un petit tour aux soldes, j’ai une envie de jupe-culotte ! A moins que je ne succombe à une délicieuse paresse avec coussins, livre et tasses de thé ! (j’y succomberai de toute façon, hein…dans l’émission ils ont dit qu’il fallait savoir être paresseux parfois, ouf je suis rassurée, je le suis régulièrement ! 😉😊).

Doux mercredi !