Comme la semaine dernière, je reprends ici les questions du Dr Caso et ses « p’tits souvenirs du dimanche soir », qui m’arrivent le lundi en Europe…

 https://wp.me/p2MjF-7S3

Alors…les questions de cette semaine :

1. Que portiez-vous, quand vous étiez à l’école, qui vous fiche la honte ou vous fait bien rire quand vous regardez de vieilles photos ?

Comme j’adore le vintage, bah le problème c’est que je raffole des tenues que je vois sur les photos…bon quand-même, niveau coiffure, c’était pas top mes 2 nattes relevées et attachées au-dessus du crâne (Laura Ingalls fanart). Et puis au lycée, cette grosse coque bombée que je me faisais au-dessus du front avec une barrette…moyen moyen…quoique je suis sûre que la coque va revenir à la mode, çà va hyper bien avec les jeans taille haute.

2. Quel est le meilleur conseil en ce qui concerne le monde du travail  ?

Fuyez !!! Pas toujours possible, on est d’accord. Mais si c’est possible, travailler à temps partiel, pour ma part, c’est le top, même si moins de sous. En tout cas, ne jamais oublier que c’est un théâtre, que la vraie vie est ailleurs.

3. Qu’est-ce que vous admirez / admiriez le plus chez votre père ? 

Ouch j’ai faille poser un joker et maudire Dr Caso…. Exercice très enrichissant ceci-dit, après réflexion. Après petite méditation : la générosité.

4. Quel sport avez-vous fait / faites-vous toujours ? Êtiez-vous doué ? Comment avez-vous choisi ? Pourquoi avez-vous arrêté ou continué ?

J’ai fait du Taï Chi Chuan durant 6 ans. Mais c’est pas hypra hypra sportif, on est d’accord.

Moi qui n’ai jamais été sportive et ne pensais jamais l’être, je suis fière d’avoir débuté la course à pied il y a environ 12 ans, vers 32 ans, donc. C’est ce qui m’a permis de perdre du poids et d’obtenir une silhouette qui me convenait. Et de prendre confiance en moi. Je suis très fière d’avoir couru les 10 km de Paris et aussi ceux de Berlin (où j’ai même piqué un sprint à l’arrivée sous le regard médusé du husband). 

À cause d’une hanche récalcitrante, et aussi par flegme il faut l’admettre, j’ai stoppé il y a 3 ans environ. Ma silhouette et ma confiance en ont bien pâti. Je suis contente d’avoir repris il y a maintenant plus d’1 mois et de m’y tenir.