Proposés comme chaque semaine par l’aminaute Dr Caso, sur son chouette blog  https://wp.me/p2MjF-8qc

Zou on y va…

  • Est-ce que vous vous êtes déjà battu pour une cause importante ?

Je ne suis pas d’un tempérament à me battre avec le collectif même si je partage les causes. Je suis une sauvage. Les manifs, les AG, le collectif, quoi, si je peux éviter, j’évite. J’ai pas trop confiance et on y entend toujours des absurdités.

 Je me bats pour des causes importantes,bien sûr, mais plus en « off », en instillant des infos qui font réfléchir par ci-par-là, ou sous forme d’humour un brin sarcastique mais bien senti, ou grâce à des courriers bien construits qui très souvent atteignent direct leur but. Et toujours, et de plus en plus, en usant de patience. 

Je crois que les tout-petits changements d’action ou de reflexion, riquiqui mais profonds, ont plus d’effet que du tapage souvent pas mûri et où les gens se font mener par des leaders qui ont généralement d’autres buts que la cause en elle-même. 

Ouh là j’espère avoir été claire, j’ai qu’un café dans le veines et c’est lundi matin, faut y aller mollo, hein.

  • Quelles odeurs aimez-vous particulièrement ?

Celle d’une belle rose, du café le matin, surtout si couplée à celle du pain qui grille, du métro parisien, de la nature tôt le matin ou après une pluie, d’un gâteau qui cuit, des pages d’un livre neuf, du Cif, de la cire pour nettoyer les vieux meubles, du feu de bois, du barbecue, de la vanille, de la confiture de mûres en train de mijoter, des vieux musées aux vieux parquets….

  • Qu’est-ce que vous avez admiré cette semaine ?

Le boulot et la determination fournis par l’ado, le jardin fraîchement tondu et tout vert (ça va pas durer longtemps il jaunit déjà), moi pour avoir couru malgré le début de cagnard samedi matin, les pies, mésanges, pigeons, rouge-gorge et moineaux qui viennent picorer des graines et boire dans le bassin, c’est open-bar eau/nourriture dans notre petit jardin et ils se passent le mot sur le bon plan du quartier on dirait. Tant mieux.

Le self, made by The Husband.

L’abreuvoir.

  • Comment avez-vous obtenu votre premier job ?

En poussant la porte après avoir vu une petite annonce sur la devanture. J’ai eu le job. Vendeuse de robes fleuries dans une boutique Tricobel (je les trouvais affreuses), 2 mois d’été, job d’étudiant. C’était l’été 94 je crois. Il y a 25 ans ouins ! Ceci dit, les robes Tricobel, très vintage, reviennent à la mode, on en trouve plein en friperie, j’aime bien, maintenant.

  • Quand vous étiez jeune, qu’est-ce que vous aviez vraiment envie de faire que vos parents vous interdisaient ?

Je savais que le budget était serré donc je demandais pas trop et surtout je n’avais pas d’envie particulière car mes parents nous donnaient beaucoup : vacances chaque été, cours de musique, et surtout surtout amour et attention. Il n’y avait pas d’interdiction particulière, tout était basé sur la confiance et c’est une jolie chose qu’ils m’ont apprise et que j’applique de façon naturelle avec l’ado. 

Mes parents respectaient mes envies, parfois pas de suite mais toujours en expliquant pourquoi et je comprenais. Par exemple à 18 ans, quand après le bac je suis partie à la fac et qu’il fallait me loger,  je voulais ma totale indépendance avec un studio, ils ont dit niet, d’abord 1 an en foyer pour que tu t’habitues dans un endroit cadré et que nous on soit rassurés, et après on voit. Je suis restée 2 ans dans cette chambre en foyer puis comme j’avais trouvé un petit job en parallèle des études, j’ai pu louer un studio et ils m’ont soutenue.

  • Est-ce que vous avez toujours aimé vos noms et prénom ou est-ce que vous auriez préféré en changer ?

Mon prénom (qui n’est pas Roseline mais se finit pareil), je l’ai longtemps pas trop aimé mais depuis des années je m’en contrefiche. Mon nom de famille est hyper français et il ne me plait ni me deplait, en revanche j’y suis hyper attachée, c’est mon identité. Hors de question de le changer lorsqu’on s’est mariés, au grand dam de ma belle-mère qui refuse de m’affubler de mon vrai nom. Tant pis pour elle.
Hop à vous de jouer !

Bon lundi !🌻