Un.roman québecquois que j’ai beaucoup aimé.

Hélène a 8 ans et se fait appeler Joe parce qu’elle aurait aimé être un garçon. Elle vit au Québec, à notre époque, dans une cité pauvre, avec ses parents et ses soeurs. Elle a une imagination débordante, une grande sensibilité, un coeur en or. 

Elle aurait aimé vivre au XVIII ème siècle et se réfugie souvent dans son petit monde d’avant la révolution française, où elle vit plein d’aventures dangereuses car elle est Lady Oscar, la protectrice spéciale de Marie-Antoinette. C’est super drôle.

La vie de Jo n’est pas très facile mais elle vit dans une famille aimante. L’argent manque malgré le salaire de son père, prof qui n’aime pas son métier et sombre dans l’alcool. 

Le taux de chômage est énorme dans le quartier, et on y croise beaucoup d’ex-patients de l’hôpital psychiatrique d’à côté, qui errent dans les rues. 

Jo aimerait sauver tout le monde et surtout sa famille. Alors elle décide de mentir sur son âge et de prendre un job de camelot (distributeur de journaux) le matin avant les cours.

Un jour arrive un nouveau voisin, un vieux Monsieur, Roger. Il passe son temps assis face à la rue, à boire de la bière, jurer comme un charretier, à attendre sa mort. Roger est aussi un fin connaisseur de vieilles astuces médicinales et va vite devenir l’infirmier du quartier. 

Suite à certains évènements, Roger va devenir très important dans la vie de Jo que l’on suit peu à peu sortir de l’enfance. 

C’est magnifique. Un fond d’une grande sensibilité, presque poétique, sous une narration joyeuse, gouailleuse, ponctuée d’expressions populaires quebecquoises, un délice. Un très joli roman sur l’amour familial et l’amitié.

Je vous souhaite une belle semaine 🌸