Depuis deux jours, je suis au Québec. Sur une petite île très très loin de tout. Je suis arrivée en hydravion puis en barque, même pas eu peur, je suis en bonne compagnie. 

L’île est habitée par des loups, des ours et certainement bien d’autres animaux qui vivent leur petite vie tranquille dans ce coin retiré de la civilisation, et ont bien de la chance. 

Elle est aussi habitée par 24 moines mondialement connus pour leurs chants grégoriens absolument purs et merveilleux, mais personne n’a jamais réussi à localiser leur monastère, hé hé.
J’ai pu y entrer, m’imprégner de leurs sublimes chants parfaits, me régaler de leur bonne cuisine saine, déguster leurs délicieux bleuets au chocolat, m’occuper un peu des chèvres et des poules, car j’accompagne l’inspecteur Gamache. 

Un moine a en effet été zigouillé. Et un des 23 moines restants est coupable. Y a du boulot.
Ce 8ème tome de la saga policière de la québecquoise Louise Penny est truculent et absolument addictif. Il me suit même aux toilettes. Jusqu’ici, seul Stephen King avait ce privilège, c’est dire 😂.
Fin du laïus, j’y retourne, c’est les vêpres.
Bonne soirée !

[Si vous connaissez pas Louise Penny, que vous aimez les ambiances à la Agatha Christie, foncez ! Le premier tome, c’est « nature morte ».]


Bonne soirée !


#lecture#louisepenny#bonheur