Hop, petit retour de lecture avec un roman jeunesse plutôt sympa, bien que…

Ce roman qui nous raconte l’histoire de la jeune Evelyne qui vit à Londres durant la seconde guerre mondiale. 

Une nuit, lors d’un bombardement, alors qu’avec son frère et sa soeur ils sont réfugiés dans l’abri anti-aérien, attendant que leurs parents les rejoignent, Evelyn est terrifiée. Elle formule le voeu dans sa tête d' »être n’importe où, sauf ici ».

La fratrie se voit alors propulsée dans un autre monde, La Grande Forêt, un monde peuplé de créatures fantastiques adorables, qui luttent pour défendre leur forêt car des clans adverses aimeraient bien s’en emparer pour son  bois et ses ressources. Evelyn va totalement s’attacher à ce monde et s’y épanouir.

Mais après quelques mois, son frère et sa soeur décident de rentrer à Londres et lui imposent cette décision. Ils reviennent donc au moment où ils ont quitté Londres et doivent reprendre leur vie avec le secret de cette expérience inédite. 

Evelyn peine à retrouver sa place et ne pense qu’à retrouver le chemin de la Grande Forêt. À l’internat où elle et sa soeur sont scolarisées, elle dépérit, malgré le soutien de sa soeur et d’un ami qu’elle apprécie beaucoup. Peu de temps après que sa soeur soit partie aux Etats-Unis poursuivre ses études, Evelyn disparaît…

L’auteure a très jolie plume, précise, fluide, et le monde qu’elle nous décrit, tant dans la Grande Forêt que dans l’Angleterre d’après-guerre, est très bien construit. C’est très immersif et agréable sur le plan de l’ambiance. Il y a un petit suspens sympa mais le final m’a toutefois laissée sur ma faim.

J’ai relevé pas mal d’anachronismes et d’incoherences et moi, çà me braque, ce genre de choses dans les textes. Je ne comprends pas comment l’éditeur n’a pas pu détecter ces incohérences. Les personnages sont intéressants mais pas assez fouillés, de même que les liens entre eux. L’auteure effleure certaines choses qu’on aimerait bien qu’on nous raconte.

Au final, lecture sympa, une jolie évasion, mais qui, pour moi, manque de développement et de profondeur.