Le « Je ne teul’fais pas dire! » nouveau est arrivé ! C’est mieux que le Beaujolais et ça se passe chez l’amie Mahie :

 https://wp.me/pPw2t-6em

Zou j’m’y colle.

Aujourd’hui, je me sens : 

Contente de vivre une nouvelle journée, comme tous les matins.

Ce matin, la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : 
Ma collègue du bureau d’à côté, une sympa et surtout franche, denrée rare en précieuse. On a bien rigolé et pi en plus elle m’a offert une chouquette.

J’ai été super contente de :

Trouver hier une ébauche de solution, avec ma collègue assistante sociale, pour une dame qui, une fois loyer et charges payées, vend ses fringues pour acheter un peu de nourriture pour ses enfants et elle et pour mettre quelques gouttes d’essence dans sa voiture. 
Çà m’a franchement énervée :
Qu’on dise que cette dame a un trouble du comportement. Euh elle est juste stressée et désespérée, normal…tu le serais pas, toi ? Ai-je répondu à une affreuse collègue non empathique pour deux sous.


Ma conversation surréaliste de la semaine : 
« Bon faut qu’on arrive à faire comprendre à Mme truc qu’elle peut plus travailler » / « ok. On lui parle de l’offre d’emploi de l’assoc machin ? » Gnnnn…

Je suis grognon : 
Non. Çà c’est avant le ptit-dej éventuellement si y a pas le quota de sommeil.

Nan mais franchement tu trouves çà normal que :

 J’appelle Jean-Pierre  » mon petit poney fougueux » ?

C’est exquis de :

Trouver dans sa boite aux lettres des petits chouchous fait dans du tissus vintage par une copine. 
Çà me rend extatique : 

De faire le pont. Pas en yoga, hein, le pont de l’Ascension.
Je ne résiste pas à : 

Faire des câlins à mes chats. Ils m’envoient parfois bouler, ils ont tellement de travail à guetter les oiseaux, roupiller, surveiller les voitures qui se garent dans la rue, faire des combats de catch, courir après les baballes, s’enrouler dans la laine.

J’vais t’dire une bonne chose : 

Le camembert plus que fait, ultra coulant, sur du pain grillé, c’est divin.

Dans ma bagnole, je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : 
« Take a long way home » de Supertramp, en boucle, je ne m’en lasse pas, elle m’euphorise depuis toujours. Parfait sur le trajet du boulot. 

Plutôt que d’être assise, là tout de suite, à mon bureau, j’aimerais mieux : 

Être dans un musée.

À vous d’jouer !